>Le ton juste

Le pape déloge et ravale la façade

2 min read

Le pape François rendra visite à Madagascar à partir de ce vendredi 6 novembre 2019. Sa visite oblige les gouvernants de “bouger”. Ils délogent les 4’mis, un ravalement de façade, les travaux de réfection des routes sont accélérés.

L’arrivée prochaine du pape pour une visite apostolique et une visite d’Etat. Oui, le pape est le premier responsable de l’Etat du Vatican. Une visite d’État (ou voyage d’État) est une visite officielle d’un chef d’Etat étranger à une autre nation. Elle est marquée généralement par des cérémonies protocolaires.

En comparant la visite du président Kagamé, président du Rwanda, invité spécial lors de la fête de l’Indépendance le 26 juin 2019 et la visite prochaine du pape il y a des différences énormes. On peut prendre pour exemple le fait que les éléments de l’ordre sont mobilisés au maximum. Cela se comprend dans la mesure où le président Paul Kagamé n’a pas ameuter la foule et que le pape François fait déplacer une foule d’au moins 1 million de personnes ne serait-ce que pour la messe du dimanche 8 septembre prochain. Cette mobilisation des forces de l’ordre se voit avec ces différentes simulations (cas des hélicoptères qui ont survolé la pelouse de Mahamasina et faisant un vol stationnaire, créant un buzz dans les réseaux sociaux et polémique au niveau des dirigeants et même convocation des  journalistes par les services de la cybercriminalité et aussi les nombreuses répétitions faites par les forces de l’ordre pour maintenir l’ordre depuis l’aéroport d’Ivato jusqu’à la Nonciature).

Les responsables malgaches s’obligent de faire le maximum  pour donner une belle image de la ville et des environnements là où le pape va passer. L’exemple le plus criant est certainement ce ravalement de la façade de l’immeuble sis à l’entrée du tunnel d’Analakely appelé dans le temps Tunnel Hubert-Garbit et débaptisé en 2012. Depuis quelques semaines les 4’mis qui dormaient à même le trottoir devant cet immeuble et à l’intérieur même du tunnel ont disparu et les travaux de réfection des étages ont commencé suivi du ravalement. La façade de l’immeuble vient d’être repeinte. Multicolore. Et on remarque à l’étage que des fenêtres et portes en bois ont été posées. Et du côté d’Ivandry, près e la Nonciature par exemple, les petites gargotes ont été démontées. Le grand nettoyage des environnements immédiats n’a pas été effectué.

Face à ces ravalements de façade les gens lancent la boutade : « On devrait avoir souvent  des invités de marque ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *