>Le ton juste

27 tonnes d’abats blancs de zébu prêts à l’export saisis

1 min read

Suite à une information émanant des citoyens de bonne volonté, la section criminelle de la gendarmerie nationale de Fiadanana  a procédé à une inspection chez un chinois sis à Ampeefiloha Ambodirano Antananarivo et se terminant par une saisie des produits. La section criminelle de la gendarmerie nationale de Fiadanana vient de saisir 27 tonnes de d’abats blancs composés de « soucrils » et de tripes. Ces produits étaient détenus par un chinois et ils sont prêts à l’export. Ces produits ont été saisis le 5 septembre 2019 à Ampefiloha Ambodirano (Antananarivo). Le Ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche (MAEP) a rappelé sur con compt Facebook qu’un décret d’interdiction d’exportation de zébu (corps, peau, cornes, abats …) sous référence n° 2019-046 et lois 2006.030 a été sorti le 26 novembre 2016.

On sait que depuis longtemps, les gargotiers se sont plaints de la rareté des abats de zébu. Et de leur côté, les artisans qui travaillent les cornes de zébus ont fait de même. « On comprend maintenant pourquoi les produits deviennent rares » remarque cet artisan maroquinier du CENAM. Il signale que cette rareté sur le marché augmente le prix de ces produits et les produits transformés en même temps. Les exportations illicites des produits non transformés ne peuvent que nuire à l’économie nationale.

Le MAEP a pris des mesures pour incinérer ces produits dont la traçabilité est inconnue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *